Le transat Balance Babybjörn

Je me disais que j’allais partager mes commentaires avec vous concernant l’attirail de Petit Bout. Parce qu’un Petit Bout, c’est petit, mais ça prend drôlement de la place dans un appartement quand même…

Bref, je vais commencer par ce qui me sert le plus aujourd’hui, le transat Babybjörn.

Au départ, nous n’avions pas de transat. Petit Bout passait ses journées sur un coussin bien moelleux posé sur le canapé. Comme il était un peu difficile et pleurait la majeure partie de la journée, une de mes copines m’a prêté son transat Mamas & Papas.

« Un transat de compet » qu’elle me dit. « Tu verras, c’est magique, ça va le calmer direct. ». Effectivement, c’est un transat de compet. Mais un transat de compet moche : le sien n’est pas comme sur la photo. Le sien est orange et vert pétant; des couleurs bien criardes qui font mal aux yeux quand on regarde trop longtemps. Mais je m’égare…et je suis en plus hyper contente qu’elle me le prête! Bref, c’est quand même un transat de compet : il fait de la musique et surtout, il se balance, comme une balançoire. Et effectivement, ça a l’air de calmer Petit Bout…jusqu’à ce que le minuteur s’arrête au bout de 15 minutes et que le transat ne se balance plus. Mais c’est déjà ça et il suffit de rappuyer sur le bouton pour que ça reparte comme en quarante. Seulement voilà. Quand on a un bébé qui a du reflux, c’est pas forcément la meilleure idée de le faire se balancer à fond la caisse. Et inconvénient majeur selon moi quand Petit Bout grandit, la barre du haut vous empêche de le prendre correctement de son transat sans lui cogner un peu la tête (pas fort bien sûr, hein…on fait attention quand même, mais ça frotte).

Bref, quand il a eu 4 mois, on a changé de transat et on a acheté le Babybjörn Balance.

Il est beau, il est rouge et noir (il existe également dans d’autres couleurs : bleu, gris, taupe ou rayé noir et blanc), on l’adore. Déjà parce que quand on ne s’en sert pas, on peut le plier (le gain de place, c’est quand même un problème de tous les jours vu le prix du mètre carré). Ensuite, parce qu’il peut convenir à votre enfant jusqu’à l’âge de 2 ans (il se transforme en fauteuil) – en général, les transats durent jusqu’à l’âge de 6 mois (selon le poids de l’enfant). Il est bien confortable car la toile épouse le corps du Petit Bout. Il se déhousse facilement et passe en machine; un gros avantage si comme moi, vous donnez à manger à votre petit bout dans son transat (on n’a pas encore investi dans la chaise haute). Et, enfin, il se balance. Bon alors au départ, Petit Bout était terrifié. Dès qu’il se balançait, il été figé par la surprise. Mais c’est très vite passé (un ou deux jours). Depuis quelques temps il prend un réel plaisir à se balancer. Parce que ce sont ses propres mouvements qui le font se balancer. Donc d’une part, ça l’amuse, et d’autre part, ça l’aide à développer son sens de l’équilibre.  Bon, après, c’est moins amusant quand il se balance et que je lui donne à manger à la cuiller.

En tous cas, je suis fan de ce transat (je précise que ce billet n’est en aucun cas sponsorisé). Donc si vous cherchez quelque chose de modulable (3 positions dont une allongée), de pratique, ludique et que vous  manquez de place, ne cherchez pas plus loin, le Babybjorn Balance est fait pour vous. C’est vrai, il est plus cher que d’autres, mais je trouve que ça vaut le coup.

Crédit photo : Mamas and Papas,  Babybjorn

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :