Mes carnets, mes notes et moi

J’ai toujours aimé écrire, j’ai toujours aimé les listes, j’ai toujours adoré acheter des petits carnets, au cas où, pour avoir un endroit où noter quelque chose d’important ou de complètement futile quand l’envie m’en prend. Quand Petit Bout est né (ou à peu de choses près), je me suis mise) à tout noter.

Ses repas : à quelle heure il mange, ce qu’il mange, combien il mange (quand je l’allaitais, je notais aussi quel sein je lui donnais et combien de temps durait la tétée…oui; j’étais tellement fatiguée que j’étais capable d’oublier quel sein je lui avais donné à la tétée précédente…d’un autre côté, quand on se trompe une fois et qu’on redonne le même sein, on s’en rend très vite compte et on ne le refait plus).

Son sommeil : quand il dort, où il dort (bon, vu qu’il dort dans son lit depuis plus de trois mois, je ne le note plus…), combien de temps il dort (jamais assez longtemps le bougre).

J’avais commencé à tout noter parce que Petit Bout pleurait tellement et dormait tellement peu que je me disais que ce serait bien de pouvoir dire au médecin ce qu’il en était de ses journées. Et puis je me disais aussi que peut être que je me faisais des idées. Peut-être qu’il ne mangeait pas aussi souvent que je le pensais (le premier mois, on peut s’y perdre dans le compte du nombre de tétées), que peut-être il ne dormait pas aussi peu que je le pensais (il s’est avéré que non…entre 8 et 10 heures seulement). Puis j’ai continué. C’était un peu comme si j’accomplissais quelque chose en consignant la journée de Petit Bout en détails.

Il y a quelques jours, j’ai tout simplement décidé d’arrêter de prendre des notes et de ne plus ouvrir ce gros fichier coloré. Petit Bout pèse maintenant assez lourd pour que je ne me soucie pas de ce qu’il laisse dans son biberon ou dans son bol. S’il ne mange pas c’est qu’il n’a pas faim de toutes façons (à la rigueur, maintenant, il se porte tellement bien que je suis presque contente quand il ne finit pas son repas). Au pire, je lui propose un peu d’eau au cas où il aurait soif.

Je ne minute plus ses siestes dans la journée. Je sais juste qu’il devrait dormir à peu près deux heures dans la journée. S’il dort plus tant mieux. S’il dort moins, j’essaie de le bercer pour le forcer à dormir un minimum quand même.

La seule chose que je continue à noter, c’est le nombre de réveils qu’il nous fait endurer par nuit et les nouveaux aliments que j’introduis au fur et à mesure. Je m’étais acheté un petit carnet trop mignon récemment, il fallait bien qu’il me serve à quelque chose !

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

5 Commentaires

  1. Et bien perso je pense que je suis tout le contraire de toi…je ne note quasiment rien! lol
    Pourtant parfois je devrais le faire car avec la fatigue ma mémoire me joue des tours!
    J’adore aussi écrire mais à l’aide d’un clavier(avec le pc)donc le support papier ne m’est guère utile.
    Mais je te l’accorde c’est souvent bien utile de noter les choses, de garder une trace…
    Bizzz

    Réponse
    • C’est vrai que le papier, ça se perd de plus en plus! Et c’est tellement tentant de passer au tout éléctronique! Mais bon, un petit stylo qui glisse sur le papier, c’est sympa aussi 🙂 A plus.

      Réponse
  2. Moi aussi je note tout enfin je notais tout car ça devenait obsessionnel pour le sommeil, je notais l’heure du couher, du lever, des siestes, des tétées..Maintenant je me cantonne aux repas et aux progrés mais c’est un très beau recueil de souvenirs pour plus tard..
    Bisous

    Réponse
    • Je vois qu’on est pareilles 🙂
      Bon en plus, là, le petit bout ne fait plus ses nuits depuis une grosse semaine, et j’essaie de comprendre pourquoi. Donc je me reprends à renoter plus de choses…Peine perdue, c’est un mystère !!!!!

      Réponse
  3. Courage pour les nuits, je suis dans le même cas (sauf que ça dure depuis neuf mois!!!) et je sais combien c’est compliqué d’être fatiguée. Quant aux notes, je trouve ça vachement bien, moi, de tout noter. C’est important de savoir où en est ton petit bout, et je suis sûre que dans quelques années, tu reliras tes notes avec plaisir! (et tu te diras: Ah oui, on était crevés à cette époque!).

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :