La crise des 18 mois?

Bon, comme je disais précédemment, j’ai quelques petits soucis avec Petit Bout en ce moment.

Avant notre mariage, il était d’un calme olympien. Nous n’y croyions plus. Petit Bout était sage, ne chouinait plus pour un rien, jouait paisiblement… Quand nous sommes rentrés de notre mariage, nous avons assisté à une transformation complète. L’ange s’est transformé en Démon. Comme ça, d’un coup. On s’est dit que c’était certainement l’effet mariage. Pendant une petite semaine, c’est vrai que nous ne nous en étions pas beaucoup occupé : préparatifs, stress, jour J… Et mes parents s’en occupaient très bien il faut dire 🙂

Sauf que plus d’un mois plus tard, pas de revirement de situation. Le démon est resté démon. Et j’en perds mon latin je dois dire.

Déjà, il prend un malin plaisir à faire tout ce qu’on lui interdit (jouer avec la télévision, faire rouler ses jouets sur les murs, taper avec ses jouets sur tout et n’importe quoi, pour faire le plus de bruit possible, tout jeter dans la baignoire (pleine d’eau bien sûr), jeter ses jouets à travers la pièce… j’en passe. Et quand on lui interdit quelque chose ou qu’on lui retire son jouet qu’il est en train d’abimer, il hurle, se roule par terre, pleure.

Sinon, il me mord, il me tape, il me tire les cheveux, il se jette violemment sur moi et me donne des coups de tête dans le visage, il me marche dessus. Un vrai bonheur quoi. Bon apparemment, ce n’est qu’avec moi. Ces derniers jours, il n’a mordu personne d’autre (ouf!).

Et puis tout est une lutte : le changer est une lutte, l’habiller est une lutte, le déshabiller est une lutte, le sortir et faire qu’il me tienne la main dans la rue est une lutte, le mettre dans sa poussette est une lutte…

Et plus je dis non, plus il continue.

J’ai essayé différentes méthodes, mais rien ne marche:

– la technique de la maman compréhensive : je me mets à son niveau et je lui explique que ce qu’il fait n’est pas bien et pourquoi.
Effet : en général, il ne daigne même pas me regarder (malgré mes efforts pour qu’il me regarde quand je lui parle), chouine et j’ai l’impression que de toutes facons, vu son comportement c’est comme si je pissais dans un violon.

– la technique de la maman énervée : gros yeux, grosse voix. NON!
Effet : il me regarde, il recommence.

– la technique du nombre de fois : « attention Petit Bout, je vais me facher » (il continue). « une fois… » (il me regarde, mais il continue), « deux fois… » (il hésite mais il continue), « trois fois! » (il me regarde, hésite encore et continue, mais en pire).
Effet : énervant

– la technique de la punition (seulement quand il mord ou fait mal) : je le prends et l’emmène dans sa chambre, je l’assois par terre dos à la porte et je ferme la porte. Je lui dis « tu es puni pour ce que tu viens de faire ». je le laisse une minute et je vais le rechercher (en géneral il pleuniche derrière la porte). Je lui reéxplique pourquoi je l’ai puni et lui demande de s’excuser en faisant un bisou.
Effet : il fait un bisou, mais en général, ça ne l’empèche pas de recommencer quelques minutes plus tard. Et j’ai peur qu’il voie sa chambre comme une punition par la suite… on a eu tellement de mal avec l’endormissement et les nuits, que je donnerai n’importe quoi pour ne plus avoir à revivre ça.

J’avoue, je n’ai pas vraiment de patience, mais avec l’arrivée de Petit Bout, j’en ai plus qu’avant, et je prends énormément sur moi. Mais il y a un moment ou c’est la goutte d’eau, et je me retrouve a crier pour lui interdire les choses, à lui donner des tapes sur la main quand il me fait du mal. Je sais que ce n’est pas la solution puisque nos enfants nous imitent, mais parfois je perds vraiment patience. Et surtout je m’en veux. Donc je vais essayer de prendre encore plus sur moi et d’appliquer la technique de la mère compréhensive je crois. Mais ça va être dur. Il me pousse vraiment à bout et en est parfaitement conscient en plus, j’en suis persuadée.

Et vous, vous avez le même problème avec vos enfants? C’est crise sur crise de colère? Comment réussissez vous à gérer ce conflit perpetuel?

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Même période, mêmes problèmes ! Et c’est aussi très compliqué avec la nourriture !

    Réponse
    • Quelque part, j’avoue que ça rassure de voir que je ne suis pas seule dans ce cas.
      J’espère que tout va s’arranger au plus vite pour toi. Moi aussi j’ai un peu de mal pour les repas, mais dans l’ensemble, je ne peux pas vraiment me plaindre là dessus.
      Bon courage en tous cas.

      Réponse
  2. Leonie

     /  1 mai 2014

    A priori c’est les fameux « terrible two »… mal nommés puisqu’ils peuvent survenir dès le 10e mois… et/ou durer jusqu’aux 3 ans !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :