Suivi de grossesse en Angleterre – Planning des visites anténatales

pregnancy stages with fetus stagesAprès la prise de contact avec son généraliste pour déclarer sa grossesse et la prise de contact avec l’hôpital je voulais faire un point rapide sur les visites anténatales en Angleterre.

Voilà le planning de suivi que l’hôpital m’a proposé pour mes deux grossesses. J’imagine que c’est le même pour tout le monde, indépendamment des hôpitaux.

Semaine 8+0 – 9+6 : Booking appointement (Hôpital)
J’en ai déjà parlé, pour plus d’info, c’est par ici.

Semaine 11+0 – 13+6 :1ère échographie (Hôpital)
Je vous en parlerai en détail dans peu de temps. Mais grosso modo, l’échographie a pour but de dater votre grossesse (et donc de déterminer avec plus de précision la date d’accouchement prévue) et de dépister certaines anomalies dont les cas de trisomie. Elle permet aussi de déterminer si vous avez des chances d’avoir des complications lors de votre grossesse et donc d’accoucher prématurément.

Semaine 16 : Visite de routine à l’hôpital
– La sage-femme fera un point sur les analyses effectuées lors du Booking Appointment (vous aurez déjà reçu les résultats par la poste et aurez été contactée s’il y avait un résultat douteux).
– Elle vous expliquera également en quoi consiste l’échographie des 20 semaines.
– Examens : prise de tension, analyse d’urine.

Semaine 20+0 – 21+6 : 2ème échographie (Hôpital)
Histoire de vérifier que le bébé se développe normalement, et pour vérifier où si situe le placenta (il ne faut pas qu’il obstrue le col de l’utérus). Plus de détails très bientôt à ce sujet également.

Semaine 25 : Visite de routine chez le généraliste – 1ère grossesse uniquement
Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine (symphysis-fundal height) : distance entre l’os pubien et le fond utérin, évalués par palpation manuelle. La distance est mesurée avec un mètre de couturière.
A partir du quatrième mois de grossesse, l’utérus doit mesurer environ 16 cm et prendre ensuite 4 cm par mois jusqu’au septième mois. A partir de 32 semaines d’aménorrhée (au-delà du 7e mois), il évolue de 0,5 cm par semaine jusqu’au terme. On compare donc les résultats obtenus sur la femme enceinte à la hauteur utérine moyenne.
A 4 mois : la moyenne est de 16 cm.
A 5 mois : la moyenne est de 20 cm.
A 6 mois : la moyenne est de 24 cm.
A 7 mois : la moyenne est de 28 cm.
A 8 mois : la moyenne est de 30 cm.
A 9 mois et jusqu’au terme : la moyenne est de 32-34 cm.
(source : infobebes.com)

Semaine 28 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Analyses de sang : anémie (anemia), taux de glucose (random blood glucose)
– Traitement pour les femmes qui ont un Rhésus négatif.
– Remise du certificat Mat B1 (à donner à son employeur pour les indemnités de congé maternité).
– Vous pouvez réserver vos cours d’accouchement.

Semaine 31 : Visite de routine chez le généraliste – 1ère grossesse uniquement
– Le médecin passera en revue les résultats de vos analyses faites en semaine 28.
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.

Semaine 34 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Analyses de sang : anémie (anemia).
– La sage femme vous donnera plus d’informations sur le travail et la naissance ; elle abordera en particulier le birth plan (projet de naissance) que vous devrez rédiger avant l’accouchement, comment reconnaître les signes de travail et comment gérer la douleur du travail et de l’accouchement.

Semaine 36 : Visite de routine chez le généraliste
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine. Le médecin vérifiera également la position du bébé (s’est-il retourné et a-t-il la tête en bas ? est-il en position de siège ?
– Il vous donnera également des informations sur l’allaitement, la vitamine K, les tests qui seront faits sur votre enfant juste après sa naissance, et comment prendre soin de vous après la naissance.

Semaine 38 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– La sage-femme vous expliquera les démarches à suivre en cas de grossesse dépassant les 40 semaines et vous donnera un rendez-vous pour votre 41ème semaine de grossesse, au cas où…

Semaine 40 : Visite de routine chez le généraliste ou à l’hôpital – 1ère grossesse uniquement
Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.

Semaine 41 : Hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Echographie pour voir comment se porte le bébé et définir si la femme enceinte peut attendre un travail naturel.
– On peut également vous proposer un déclenchement ou un décollement de membrane, pour accélérer / démarrer le travail naturellement.

Crédit Photo : Tumblr 

Article publié sur SBG

Surtout ne rien dire

Echo5-1Ca, c’est fait comme qui dirait… Malgré ce mauvais présage complètemennt infondé que nous aurions du mal à avoir un deuxième enfant rapidement, Numéro deux est en route et devrait arriver mi-août ! Cela fait donc douze semaines que je tiens ma langue. Bon OK. Pas douze. Huit. Les premières semaines ne comptent pas vu que les deux premières, je n’étais même pas enceinte et que les deux suivantes, je n’étais pas au courant (normal vous allez me dire).

Bref, huit semaines que Gros Bout et moi, nous tenons notre langue, alors que clairement, on avait bien envie d’annoncer la bonne nouvelle à notre entourage. Mais finalement, on a décidé de faire comme pour Petit Bout : on a attendu l’écho des douze semaines pour avoir confirmation que tout allait bien et donc annoncer la bonne nouvelle sans avoir peur de devoir en annoncer une mauvaise quelques semaines plus tard… superstition quand tu nous tiens…

Surtout qu’ici en Angleterre, le suivi est assez succinct (je reviendrai là-dessus sur un autre billet, ça peut servir aux mamans expatriées en Angleterre) : un rendez-vous avec le généraliste pour qu’on vous rentre dans le système et qu’on vous réfère à un hôpital, un rendez-vous à l’hôpital pour le passé médical et quelques examens sanguins, puis enfin l’écho, tant attendue, qui confirmera que un, on a bien un bébé dans le ventre (voire plus), que deux, tout va bien (ou pas). Oui, avant ça, il n’y a que notre test de grossesse qui nous dit qu’on est bien enceinte. Donc autant en faire plusieurs

Bref, ces huit dernières semaines ont été très longues. A croire que le temps s’est arrêté. Déjà, on a envie de savoir que tout va bien et on égraine les jours jusqu’au jour de l’écho. Mais surtout, on doit faire attention. Je m’explique.

Depuis que nous avons appris la bonne nouvelle début décembre, j’ai dû passer un Noël ET un jour de l’an sans manger ni foie gras, ni saumon fumé, ni fromage bien coulant au lait cru comme j’aime, sans boire de champagne ni de vin. Laissez-moi vous dire que la famille, tout ça, c’est bien, mais qu’avec du foie gras et du champagne, c’est quand même vachement plus sympa ! Mais bon, c’est pour la bonne cause comme on dit.

Je m’étais d’ailleurs dit à l’issue de la première grossesse que je ferai beaucoup moins attention à mon alimentation pour la deuxième. Et puis finalement, non. Je fais tout aussi attention. Parce que ce serait tellement dommage qu’il arrive quelque chose pour une malheureuse tranche de foie gras ou une cuiller de Mont d’Or…

Et en plus de faire gaffe, il faut se cacher : j’ai même dû faire semblant de picoler (sinon, on nous aurait grillé tout de suite), de fumer (itou), d’avoir la pêche en soirée alors que je n’avais qu’une seule envie sur le coup de 22.00 : aller me coucher.

Je crois que si c’était à refaire, je l’annoncerais, au moins à quelques personnes proches que nous voyons souvent… Parce que finalement ça ne change pas grand-chose. Au pire, on annoncera une mauvaise nouvelle par la suite… et on pourra partager nos malheurs avec eux.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Vous seriez plutôt du genre à appeler toute la planète suite au premier test de grossesse positif ou à attendre la fin du premier trimestre ?

Article publié sur SBG