Ces photos qui manquent…

Alors comme je disais, nous nous sommes mariés il y a presque un mois déjà…. pfff que le temps passe vite.

Nous avons reçu les photos du photographe que nous avions pris pour le jour J. Un mec super, gentil, discret, bien élevé. Bref, on a tout simplement adoré bosser avec lui.

Je me rappelle encore du jour où nous avons reçu nos photos. On était aux anges. Notre photographe avait vraiment fait un super boulot!

Mais maintenant que je les regarde encore (et encore), je suis un peu déçue il faut dire.

La première chose, c’est qu’évidemment, on ne pensait pas qu’il pleuvrait le jour de notre mariage (forcément, on espère toujours du beau temps). On devait faire les photos dans le jardin du domaine, une des raisons majeures pour lesquelles on avait choisi l’endroit. Vu la pluie qui est tombée dans l’après-midi, le jardin était détrempé et nous n’avons donc pas pu faire notre cérémonie dehors comme prévu, ni les photos.

La majorité des photos a été prise en intérieur, dans un chateau où la déco est quand même très baroque et ne nous ressemble pas trop. Mais il faut dire que les photos sont quand même très réussies.

Celles de la cérémonie le sont moins, parce qu’il est vrai que la salle était pleine à craquer et que le décor s’y prétait moins.

Nous avons quand même eu la chance d’avoir une éclaircie et avons pu faire quelques photos en extérieur. Mais comme le jardin était détrempé, nous nous sommes cantonés à la terrasse. Et comme je ne voulais pas salir ma robe, je portais donc la traine à la main pour ne pas qu’elle soit mouillée. Et j’avoue que je suis un peu déçue. parce que toutes les photos qui nous ressemblent, pas une ne montre la robe en entier, avec sa jolie traine toute simple. Et quand je dois envoyer une photo de nous deux aux invités qui n’ont pas pu venir, j’ai toujours un petit pincement au coeur et je me dis, elles auraient pu être mieux ces photos, j’aurais dû laisser trainer ma traine…

Et aussi, nous n’avons pas fait vraiment de photo avec Petit Bout. C’est vrai, il commençait à être tard, il commençait à être fatigé, mais nous aurions dû prendre le temps. Plus tard, il n’aura pas de belle photo de nous trois ce grand jour. Et ça, ça me fait un peu mal au coeur. Nous avons été tellement porté par nos émotions toute la journée que nous n’avons pas vraiment trop réfléchi à toutes ces petites choses finalement.

Mais bon, c’est pas si grave finalement. Parce que ce week-end, c’était un week-end juste magique, dont je garderai un souvenir ému toute ma vie! Et les photos, elles sont dans ma tête et dans mon coeur, bien au chaud!

Maintenant c’est Madame

« Ca, c’est fait » comme on dit. Voilà, je suis mariée, on a le droit désormais de m’appeler Madame sans que je puisse répondre un petit « Non, c’est Mademoiselle ».

Nous avons passé avec Gros Bout un moment extraordinaire. La journée a été chargée : en choses à faire, en nuages mais surtout en émotions.

Le matin, c’était mairie avec les témoins et la famille. Grosse émotion. Tout à coup, devant la mairie, vous avez tous vos proches qui viennent vous faire un coucou et qui vous embrassent. Ca fait tout bizare tout cet amour en 10 minutes. Et puis vient le moment de rentrer dans la salle du mariage. Et là, bizarement, alors qu’il n’y a que des gens que j’aime et que je suis sûre de vouloir faire ma vie avec Gros Bout, gorge serrée, zigomatiques crispés… Ca m’a bien pris 10 minutes pour retrouver mon calme. Nous nous sommes donc passé la bague au doigt le 5 mai dernier à 11.30! Et je dois dire que je trouve mon doigt bien plus beau avec ma bague et mon alliance !

Le temps s’est un peu levé pour nous permettre d’aller prendre une petite coupe de champagne chez mes parents. Y a pas à dire, l’apéro entre amis en terrasse, c’était top.

Mais quand les gens sont partis, tout s’est bien couvert et il a commencé à pleuvoir des trombes d’eau. Adieu la cérémonie dans les jardins du chateau, adieu le cocktail en extérieur… bouhhhhhh, c’était quand même la raison principale du choix de cet endroit. Mais bon,  c’est pas grave, ça faisait une semaine que je me préparais psychologiquement à avoir du mauvais temps.

A 17.30, nous avons donc fait une cérémonie d’engagement laïque. Nous avions donc passé du temps à choisir des textes qui véhiculaient nos valeurs et nos choix. Un ami d’enfance de Gros Bout nous a fait le plaisir d’être le maître de cérémonie. Nous avons lu nos voeux devant tout le monde. Encore une fois, grosse émotion au moment de rentrer au bras de mon papa, retrouver Gros Bout. Mais je me suis surprise moi même. Alors que j’avais peur de ne pas réussir à aligner un seul mot lors de la cérémonie (rapport au fait que je pleurais à chaque fois que j’y pensais avant le jour J), nous avons réussi à échanger nos voeux sans trémolos dans la voix! Et ça, c’est une vraie victoire. Et même si la cérémonie n’a pas eu lieu dans les jardins comme on l’espérait, c’était vraiment bien de montrer notre engagement devant tous nos amis et nos deux familles (et petit Bout qui a été pour une fois d’une sagesse exemplaire).

Voilà. Nous sommes mariés. Nous avons passé une journée et une soirée absolument magique, entourés des gens qu’on aime. Nous avons usé la piste de danse jusqu’à 5 heures du matin, grâce à une fine équipe de vainqueurs!

Maintenant, je suis une Maman, mais aussi une Madame. Et quand Gros Bout rentre le soir en me disant Bonjour Madame Gros Bout, ça me fait encore tout bizare (Bah oui, j’aimais bien être une Mademoiselle et j’adore mon nom de jeune fille). Je finirai juste sur une phrase que m’a dite l’une de mes meilleures amies et que je trouve déjà très juste : « tu verras, le mariage, ça change rien, mais ça change tout ».