Je sais pas

CadeauxJe ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai du mal à trouver des idées de cadeaux de Noël. Déjà, je suis née début décembre, et à partir de novembre on me demande ce que je veux pour mon anniversaire et pour Noël.

Ca part d’un bon sentiment, on est bien d’accord. Mais souvent, je suis à court d’idées et je me vois répondre régulièrement d’un laconique « Je sais pas, je vais aller faire les magasins et je vous dis ».

Et c’est toujours quand on cherche qu’on ne trouve pas. On a envie d’acheter. On ne sait pas vraiment quoi, mais on a envie. Et puis on va dans les magasins au petit bonheur la chance et on ne trouve rien qui nous fait vraiment plaisir finalement.

Nous sommes donc presque mi-décembre et la famille en a légèrement assez de mes « Je sais pas »…

A noter cependant que ma famille est aussi assez forte à ce sujet avec des « On a besoin de rien, on est content de vous voir », qui ne font pas non plus avancer le schmilblick, hein, donc en plus de trouver des idées de cadeau pour moi, il faut aussi trouver des idées de cadeaux pour les autres. Mais ça à la rigueur, c’est plus facile je trouve… Sauf pour certaines personnes, toujours les mêmes au fil des années : mon père par exemple… Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai jamais aucune idée de quoi lui offrir. Il se retrouve donc assez souvent avec des cigares. Mon frère, c’est un peu pareil… j’ai rarement une idée transcendante pour lui. Si bien que l’année dernière, il s’est acheté son cadeau lui-même et je lui ai fait un chèque… vous avouerez que ça fait pas très Noël tout ça quand même.

La question, finalement, c’est : est-ce qu’il vaut mieux recevoir une surprise, histoire de jouer Noël à fond, ou est ce qu’il vaut mieux recevoir un cadeau qui vous fait vraiment plaisir, quitte à ne pas avoir de surprise à part la couleur du papier cadeau. Non parce qu’on a tous eu de mauvaises surprises avec des cadeaux dont on ne sait vraiment pas quoi faire ; un bibelot moche qu’on sait pas où poser (moi je les pose en équilibre instable assez rapidement, histoire de ne pas avoir à les épousseter trop longtemps), un livre qui ne nous intéresse absolument pas, un pull immettable… j’en passe. Résultat, je préfère aiguiller les gens dans leurs choix!

Cette année, j’ai trouvé quelques idées :

Vu qu’il fait un froid de gueux, j’ai demandé un col roulé tout doux de chez Gap et une écharpe… qu’évidemment je n’ai pas encore trouvée. D’habitude ils en font des très sympa chez Zara, j’y suis allée hier et je suis repartie bredouille après avoir tâté une bonne dizaine d’écharpes qui grattent et qui n’ont pas l’air de tenir chaud.

Vu que j’ai un joli teint d’hiver se rapprochement étrangement de celui d’un bidet et des cernes dignes d’un panda, un anti-cerne ne me fera pas de mal (Touche Eclat d’Yves Saint Laurent). Et histoire d’agrandir le regard, je me dis qu’un petit mascara serait pas mal, j’arrive au bout du mien (Mascara Lancôme Hypnôse Doll Eyes).

Bon, ça ne fait jamais que quatre cadeaux. Il me faudrait encore 2 ou 3 idées histoire de combler de joie la petite famille… Donc si vous avez des idées de petits cadeaux sympa qui font tout le temps plaisir, je suis toute ouïe!

Article non sponsorisé

Crédit photo : http://www.freewalls.org

Article publié sur SBG

Publicités

Le calendrier de l’Avent, c’était pas une bonne idée en fait…

Je me disais que ce serait sympa de faire un petit calendrier de l’Avent pour Petit Bout. Vu qu’il n’a que deux ans, j’étais un peu limitée dans mes choix :

– Il y a les calendriers « classiques » de mon enfance avec un chocolat à manger tous les jours ; c’est sympa, mais vu que j’ai réussi à lui épargner les sucreries jusqu’à présent, je ne vais pas tout gâcher en lui donnant 24 chocolats à manger en 24 jours

– Mes préférés, c’était les calendriers Lego, avec des petits Lego en cadeau tous les jours. Petits… c’est bien le problème, vu que je n’ai pas envie qu’il s’étouffe avec une lumière du sapin Lego, je me suis abstenue et j’attendrai encore quelques années (apparemment, c’est à partir de 5 ans, j’ai du temps devant moi).

– J’avais également vu plein de calendriers de l’Avent faits maison, ou en bois avec des petites surprises à mettre dans chaque case. Mais le problème est un peu le même, j’étais un peu limitée niveau petites surprises. Ou alors j’ai pas trouvé l’inspiration.

LedWoodenAdventCalendar

Led Wooden Advent House, John Lewis

Donc j’ai pris mon courage mes ciseaux à deux mains et j’ai fabriqué à petit bout un petit calendrier de l’Avent rien que pour lui :

Une carte avec une case pour chaque jour, des petites enveloppes avec les numéros des jours, contenant des stickers à coller dans chaque case.

CalendrierAvent

Pas calorique, pas dangereux, ludique… mais quelle idée de génie ! (oui, j’y ai cru, je vous assure…)

Sauf que…

Bah Petit Bout, le concept du calendrier de l’Avent, ça lui passe complètement au dessus. Petit Bout, quand il colle, il colle. Il ne colle pas juste un ou deux stickers et il s’arrête parce qu’aujourd’hui, on colle que les stickers d’aujourd’hui. S’il pouvait, il ouvrirait toutes les enveloppes le même jour, histoire de tout coller d’un coup.

Et le concept de la case de 6cm² pour coller un sticker, il aime pas trop pas trop si vous voyez ce que je veux dire… En plus il peut même pas choisir sa case. Il faut qu’il colle le sticker dans la case que je désigne… Bref, ça ne lui va pas du tout… Monsieur est un artiste… Monsieur aime la liberté.

Je ne parle pas des jours où Monsieur n’a aucune envie de faire des collages… Donc votre calendrier de l’Avent, il reste sur la cheminée …

Bref, ma petite idée de calendrier de l’Avent, histoire de commencer à expliquer tout en s’amusant le sapin de Noël, le Père-Noël, les cadeaux et compagnie, c’est un petit fiasco. En général, ça se termine en pleurs.

Donc l’année prochaine, ce sera un calendrier de l’Avent avec du chocolat.

Article publié sur SBG

Noël version London

C’est décidé. Cette année, on reste à Londres pour Noël. Tous les 3. Non, parce que rien que pour aller à Nantes, l’aller simple est à 750£… comme après, il faut encore rajouter le train pour Paris, et l’Eurostar pour rentrer, on s’est dit qu’on allait rester tranquillou chez nous. Et bien évidemment, les tarifs sont à peu près identiques dans l’autre sens, donc la famille ne viendra pas à nous non plus!

Donc grosso modo, ça veut dire quoi?

Pas de Noël avec toute la famille. Nous ne devons donc pas choisir avec quelle famille nous passerons le 24 au soir. Adieu négociations et petites jalousies du type « Non parce que l’année dernière, vous avez déjà passé le réveillon avec la famille X ».

Pas de Noël en France et donc pas de voyage vers la France. Vu les voyages grotesques que se sont farcis certaines personnes ces dernières années à cause de 5 pauvres centimètres de neige et d’un Eurostar allergique à la neige mouillée (oui apparemment, l’Eurostar n’est pas allergique à la neige sèche…ne me demandez pas je ne suis pas ingénieur…), on est plutôt contents d’échapper à ça. Pas de trains bondés, pas de problème racks à bagages dans lequel la theière en porcelaine pour Mamie risque de se faire écraser par la valise de 35 kilos du gentil monsieur relou d’à côté qui essaie de la faire rentrer coûte que coûte dans un espace d’environ 25 cm².

Un sapin à la maison. Un vrai sapin. Un grand. Avec des décorations. Parce que nous serons chez nous tout le mois de décembre pour en profiter. En espérant juste que Petit Bout n’ira pas tout saccager et manger les épines.

Un repas de Noël pour… deux et demi. C’est ça qui va nous faire bizarre je pense. Comme Petit Bout se couche avant 20h00, on va passer le réveillon de Noël tous les deux avec Gros Bout. J’ai déjà prévu de faire un bon repas et de m’y prendre en avance pour les provisions. Il y a deux ans, les magasins avaient été dévalisés et on avait fini avec un steak… Mais il est vrai qu’un repas de réveillon pour deux, c’est moins sympa quand même. Je n’ai pas encore prévu le menu, mais je vais m’y atteler bientôt. Et puis on a des copains qui passent également Noël à Londres avec leur famille. Donc on ira peut-être leur faire un coucou pour le déjeuner du 25, histoire que les enfants étrennent leurs jouets tous beaux tous neufs, et que les parents discutent autour d’un bon verre de vin en famille. Parce que les amis, quand on est expat, c’est un peu la famille.

Et puis finalement, nous avons décidé de décaler Noël à la mi-janvier 2013; Parce que ces petits désagréments auxquels nous échaperons en décembre ne contre-balancent pas le bonheur de voir sa famille réunie autour d’un bon repas. Et le bonheur des grands parents / oncles et tantes de voir Petit Bout couvert de cadeaux (malgré nos tentatives de « ne lui achetez rien,il est déjà bien gâté »). Et l’avantage c’est qu’on pourra faire tous nos cadeaux en soldes à partir du 26 décembre à Londres!

C’est un peu tôt quand même

Non mais sérieusement… On est en Novembre… Mi Novembre même. Mais depuis deux semaines, à chaque fois que je rentre dans un magasin, que ce soit un magasin de vêtements, un supermarché, un magasin pour enfant… bref n’importe quel magasin, je suis accueillie en fanfare par des chants de Noël…

Déjà que les vitrines de Noël ont vu le jour, pour certaines, pas plus tard que début Octobre, on a l’impression de vivre au Pôle Nord. Les températures n’arrangent rien à l’affaire d’ailleurs. C’est pas que j’aime pas Noël, loin de là même… j’adore les fêtes de fin d’année. Mais quand même.

Mesdames et Messieurs les tenanciers des magasins. Ayez pitié de nous (et de vos vendeurs) ! Pas avant décembre les chants de Noël s’il vous plait.

 

Crédit photo : Getty Images – 24 pairs of socks hanging by white wall as advent calendar – Muriel de Seze