La ‘Médecine’ Anglaise

En Angleterre, le système médical est un peu différent du système français.

Grosso modo, la première chose à faire est de s’inscrire chez un GP (généraliste). Celui-ci est sectorisé donc il doit forcément être à moins d’un quart d’heure à pieds de chez vous. Ce qui se tient… Quand on est malade, on ne veut pas non plus faire un marathon pour aller se faire ausculter.

L’avantage du GP, c’est que c’est gratuit. Même pas besoin d’avancer un centime, tout est pris en charge par la NHS (l’équivalent de la Sécu). En revanche, la gratuité ne fait pas tout. Parce que soyons honnête, la qualité du service laisse un peu à désirer. Cette affiche dans la salle d’attente de mon GP m’avait faite tiquer à l’époque.

En gros, si vous avez la grippe, ne venez pas, rester chez vous et reposez-vous. Vous pouvez aussi faire un auto diagnostique sur le site de la NHS…mouaif.

Bref, les anglais ne sont pas fans de la sur-médication, et on ne peut pas leur donner tort. Je pense qu’en France, des centaines de milliers d’euros pourraient être économisés sur le budget de la sécu. Mais ne targiversons pas ici. Les Anglais n’ont donc pas tout à fait tort, puisque pour un rhume ou une grippe, souvent, la seule chose à faire c’est de prendre de l’aspirine, du pschitt pour le nez et de se reposer.

Mais quand on est vraiment malade, on a envie d’être soignés. Et parfois, les résultats ne sont pas au rendez-vous et vous pouvez finir aux urgences.

Le problème surtout, c’est pour les bébés. Vous ne pouvez pas avoir accès directement à un pédiatre dans le système public. Pour avoir accès à un pédiatre, il faut faire examiner votre petit bout par votre GP. S’il considère que le problème ne relève pas de sa compétence, il vous réfère à un pédiatre. C »est comme ça que j’ai dû me rendre 5 fois chez le GP quand Petit Bout était tout petit, avant qu’ils ne m’envoient chez un pédiatre pour comprendre pourquoi Monsieur pleurait tout le temps. Peine perdue, j’avais perdu patience et pris rendez-vous chez un Pédiatre en France…Mais pour les urgences, le pédiatre en France, c’est pas l’idéal.

Il y a quelques semaines, j’ai retenté l’expérience Anglaise car Petit Bout avait un début de gastro (selon moi). Le GP m’a reçue tout de suite, mais la seule chose qu’il a pu me dire, c’est que Petit Bout n’était « pas vraiment bien, mais pas vraiment mal non plus ». Donc de lui donner bien à boire pour ne pas qu’il se déshydrate, et de revenir dans 5 jours si ça n’allait pas mieux….5 jours…pour un bébé de 5 mois…ça me paraissait long quand même.

Evidemment, quelques jours plus tard, rien n’allait mieux (forcément, l’eau, ce n’est pas connu pour soigner une gastro). Monsieur avait en plus les fesses dans un état proche de celles d’un enfant qui aurait fait du tobogan sur une rape, et il ne dormait plus la nuit (nous non plus). Nous sommes donc allés consulter au Medicare Français : le temple des médecins Français. Bref, bien car Français, mais privé, et donc cher (96£ la consultations s’il vous plait Mesdames et Messieurs). Mais je dois dire que la pédiatre qui nous a reçus a bien pris le temps d’ausculter Petit Bout et nous a prescrit les médicaments qui lui ont permis de le debarrasser de sa Gastro. Sachez en plus que le Medicare Français abrite également une Pharmacie Française (avec donc des médicaments Français). Seul problème, vous ne pouvez y avoir accès que si vous avez une ordonnance du Medicare. Pas fous les loulous.

Enfin voilà. Tout ça pour dire que le système médical Anglais, c’est bien quand on n’est pas vraiment malade, ni vraiment pressé. Mais sinon, pour les choses graves ou touchant aux enfants, moi, je vous conseille quand même vivement d’aller voir un pédiatre / gynéco (oui, même combat pour les gyneco…le frottis, c’est chez le généraliste…) / ostéo directement dans le privé (Medicare ou autre) ou de rentrer en France!

Publicités