En attendant Mini Bout – Semaines 33 à 36, en vacances

Je sais, c’est un gros résumé… 4 semaines… C’est ça de prendre 1 mois de vacances et d’être complètement déconnectée. Bah oui, parce qu’en Bretagne, moi, j’ai pas internet. Et je n’avais même pas emmené d’ordinateur. J’ai complètement décroché de l’internet pendant 1 mois, et j’avoue que je ne m’en suis pas portée plus mal. Et j’ai d’autant plus de plaisir à m’y remettre. Bon OK. La première chose que j’ai faite quand j’ai passé le tunnel et que je suis arrivée en Angleterre, c’est me reconnecter à la toile, comme une grosse toxico que je suis, mais bon. Personne n’est parfait! Bref, j’ai passé un mois en Bretagne.

On a commencé par une semaine avec Petit Bout, Gros Bout, un couple d’amis à nous et leur fils du même âge que Petit Bout. Un peu frisquet, mais tellement chouette d’être au grand air, de pouvoir laisser les enfants jouer dans le jardin en prenant l’apéro (vive le Pacific, histoire de faire style que moi aussi, je peux boire un apéro qui ne soit pas une boisson gazeuse destinée à un enfant de 10 ans)., d’amener les enfants à la plage.

Puis, Gros Bout et nos amis sont partis, remplacés  illico presto par mes parents… pendant 3 semaines. Alors ça peut paraitre long comme ça, mais finalement, c’était bien agréable de se faire choucouter. Parce que mine de rien, mon ventre commençait à être encombrant. Avec un bébé qui prend un malin plaisir à faire du trampoline sur ma vessie, à me chatouiller l’utérus avec ses tout petits doigts (à moins que ce ne soit ses orteils…), à m’empécher de dormir la nuit. Non pas forcément qu’il bouge beaucoup… Mais c’est juste que mes envies pressantes d’aller au toilettes ont refait surface… Pas la journée, non! la nuit bien sûr! C’est plus sympa. Je me réveille donc en général vers 4.00 pour faire un pipi d’éléphant, qui se transforme en pipi de souris une fois devant le fait accompli. Alors déjà c’est très énervant de se lever « pour rien », mais en plus, après, impossible de se rendormir, jusqu’à au moins 6 heures et demi du matin. Et comme Petit Bout se lève dans ces eaux là, j’étais bien contente que mes parents lui donnent son biberon, et de trainer au lit deux heures de plus.

Mais surtout, le gros problème maintenant, c’est que j’ai mal au dos. J’ai des especes de crises de sciatiques qui se déclenchent comme ça, m’envoyant des décharges électriques dans toutes la fesse, et me déclenchant donc des contractions très désagréables par la même occasion. Bref, un vrai moment de bonheur. J’espère que ça va passer après une petite visite inopinée chez mon Osteo préféré à mon retour en Angleterre.

Je ne parle pas de la chaleur. La Bretagne était finalement un bon choix. Et même par 25 degrés, j’ai l’impression que mes pieds absorbaient toute l’eau que je pouvais boire. J’ai donc les pieds d’éléphant man. et laissez moi vous dire que ça ne s’améliore pas à Londres vu qu’il fait 30 degrés et qu’il n’y a pas un souffle d’air dans notre appartement sous les toits.

Histoire de parler chiffres, hein, j’en suis donc à environ +10kg depuis le début de ma grossesse (soit grosso modo, la même prise de poids que pour ma première grossesse, sauf qu’il me reste encore 4 semaines à tenir… No comment). Mais à ma décharge, lorsque j’ai fait mon écho avant de partir, on m’a dit que mon bébé se portait très bien et qu’il faisait déjà presque 2,100Kg (soit un bon 300g de plus que la moyenne). Peut être qu’elle fera ses nuits plus vite si elle pèse plus lourd 🙂

Allez hop. La photo de la semaine !

Week 36

Si vous voulez accéder aux épisodes précédents, c’est par là :

Semaines 30 à 32

Semaine 29, Semaines 27-28, Semaine 26, Semaines 24-25, Semaine 23, Semaines 21-22, Semaine 20

Semaine 19, Semaine 18, Semaine 17, Semaine 16