J’ai testé pour vous le thermomètre Brother Max 3 en 1

Depuis la naissance de Petit Bout, j’utilisais le thermomètre rectal Tommee Tippee. Rien à dire, il est parfait. Mais comme Petit Bout traine des maladies en tout genre depuis des mois, j’ai finalement décidé d’investir dans un thermomètre qui prend la température en deux temps trois mouvements deux secondes 1 mouvement.

J’ai finalement opté pour le Thermomètre Digital Brother Max 3 en 1 : il mesure la temprature de bébé en frontal ou dans l’oreille et peut aussi afficher la température ambiante grâce à son support fourni.

Le must bien sûr, c’est la prise de température en quelques secondes seulement avec une précision de 0,1°C, sans avoir besoin de déshabiller le petit bout.

On allume le thermomètre on maintient le bouton enfoncé tout en passant le thermomètre d’une tempe à l’autre. Et hop, la température apparait. Génial.

Avouez que c’est quand même mieux que de déshabiller un enfant fiévreux, enlever sa couche, prendre un  gros risque de se faire asperger (puisqu’il est sans couche) pendant qu’on attend deux longues minutes que la température apparaisse.

Pour être honnête, je n’ai pas testé la prise de température dans l’oreille (Petit Bout n’aime pas qu’on lui mette un truc dans l’oreille, et je préfère ne pas l’énerver plus qu’il ne l’est déjà quand il est malade). Mais d’après le mode d’emploi, pas besoin d’embouts jetables avec ce thermomètre.

Pour la prise de température ambiante, cela fonctionne très bien, mais je ne m’en sers presque jamais.

Le thermomètre est fourni avec une boîte de rangement, idéale pour le ranger dans la pharmacie ou l’emmener en voyage.

Prix : environ £35 (environ 40€) chez Boots.

Je précise que cet article n’est pas sponsorisé.

Crédit Photo : brother max

J’ai testé pour vous l’Hélico Rigolo de V Tech

Petit Bout a eu un an. Pfff j’ai même pas eu le temps de faire un billet à ce sujet… Trop de choses à faire en ce moment, je cours partout.

En revanche, je voulais vous parler de son cadeau, parce qu’il l’adore. Et comme il reste encore quelques jours avant Noël, je me disais que ça pouvait vous donner des idées!

Donc son Hélico Rigolo (de VTech), il l’adore. C’est simple, il a préféré le jouet au papier cadeau et à la boite en carton. C’est pour dire!

Bref. Grosso modo, l’Hélico Rigolo est un jeu éducatif. Il est fourni avec 4 petites balles de couleur différentes que l’enfant doit faire rentrer dans l’hélico (par l’hélice). Dès qu’une balle rentre, l’hélico donne la couleur de la balle ou compte combien de balles sont rentrées. Petit bout a très vite compris le système et il a passé des heures à faire rentrer les balles et les ressortir pour recommencer.

Il y a aussi différentes musiques (À la volette, Alouette, Voici le mois de mai, Auprès de ma blonde, Dix petits indiens, Gentil coquelicot et Bingo), comptines et effets sonores amusants qui s’activent quand on appuie sur les différents boutons, fait rouler le jouet, fait tourner l’hélice).

Il y a également 3 touches de couleurs qui reproduisent des notes ou font écouter à bébé des instruments de musique différents et des types de musiques différents (selon le mode utilisé).

Le phare de l’hélico clignote quand il est en fonctionnement.

Il y a une petite ficelle pour trainer le jouet partout dans la maison (bon, Petit Bout marche pas encore, donc ce n’est pas une fonctionnalité qu’il utilise pour le moment).

Bref, c’est un jeu très ludique, qui permet aux enfants de développer leur motricité, de stimuler leur vue (couleurs vives), et d’apprendre en s’amusant (couleurs, chiffres, comptines…).

Le volume sonore est parfait : ni trop fort pour les parents, ni pas assez pour les enfants.

Bref, un jeu idéal pour Noël! ou pour les 1 ans de votre choupinou.

Hélico Rigolo, V Tech, pour les enfants de 12 à 36 mois. Environ 30€.

Je précise que cet article n’est pas sponsorisé.

La Baleine de Bain Fisher Price

On nous a offert il y a quelques temps une Baleine de Bain Fisher Price pour Petit Bout. Je la trouvais géniale. Une jolie baleine bleue qui crache un petit jet d’eau avec une petite lumière. Trop mignon. En plus, j’adore la marque Fisher Price, je trouve qu’ils ont toujours des jeux ludiques.

Maintenant que Petit Bout est dans la grande baignoire, ça a plus de sens de l’utiliser. Avant, elle était un peu grande pour la place qui restait une fois Petit Bout barbotant dans la petite baignoire…

En fait, je dois dire que  j’ai été un peu déçue. Je pensais que le petit jet d’eau faisait tourner la petit balle quand on la mettait dessus. Mais en fait non. La petite balle, c’est juste pour que Petit Bout la pose sur la queue de la baleine. Inutile de vous dire que le concept est un poil compliqué pour un petit bébé de 11 mois.

Donc après quelques tests, pas emballée. Petit Bout non plus d’ailleurs.

Sinon, depuis quelques jours, j’entendais des bruits bizarres dans ma salle de bains. Comme un téléphone qui vibre. Et à chaque fois que j’arrivais dans la salle-de-bains, le bruit s’arrêtait. Mais ce matin, j’ai trouvé ce que c’était : la Baleine qui se déclence toute seule. C’est le moteur pour le jet d’eau qui faisait tout se bruit…

Donc vraiment, vraiment pas emballée…Pour un jouet Fisher Price, je trouve ça limite quand même. Voilà, c’était mon coup de gueule du jour.

Cubes éducatifs

Comme je disais la semaine dernière, je trouvais que Petit Bout n’avait pas vraiment de jouets éducatifs. Le week-end dernier, nous sommes allés faire un tour chez Hamley’s. Pour ceux qui ne connaissent pas, Hamley’s, c’est LE temple du jouet à Londres. Grosso modo, un magasin sur 5 étages, avec que des jouets, pour les petits, mais aussi pour les grands. Laissez-moi vous dire que le week-end, faut vraiment être motivé pour y aller. Il y a tellement de monde que c’est même difficile de passer les portes (surtout avec une poussette). Mais bon, c’était pour la bonne cause.

Pour les bébés et les plus jeunes enfants, il y a un étage entier dédié (Pre-school). Ca va des jouets en bois aux espèces de tablettes tactiles style Ipad sur lesquelles les enfants peuvent regarder des films, jouers, charger leurs photos numériques.  Lles choses ont bien changé depuis l’époque (mon époque) du mange-disque et des appareils photos à pellicule…). J’avoue que je ne pensais pas qu’on faisait des choses aussi perfectionnées pour les enfants de cet âge là quand même. C’est un peu too much non?

Bref, je m’égare. Nous, on voulait des jeux « éducatifs », genre des cubes à empiler, un livre avec des matières différentes, une boîte avec des trous de formes différentes pour faire rentrer les objets de la forme correspondante… Et bien c’est presque plus dur à trouver que des jeux « electroniques » finalement! Il y avait pas mal de jeux « classiques » aussi, dont certains en bois (chose que j’adore) à un prix exhorbitant cependant (chose que bizarrement, j’aime beaucoup moins). Et comme Petit Bout a tendance à tout jeter partout et à avoir des mouvements plutôt brusques, je me suis dit que le bois, c’était peut-être pas le matériau le plus safe.

Pour finir, nous avons choisi les cubes d’activité Fisher Price. Petit Bout est fan. Grosso modo, il y a 3 cubes différents et plusieurs activités éducatives sur chaque cube.

3 cubes de couleurs différentes (un rouge, un bleu, un jaune), dont une face comporte un chiffre (1, 2, 3) et une autre une lettre (A, B, C). Au sommet du cube, une petite tête sur laquelle il faut appuyer pour déclencher une activité (rouleau qui fait du bruit, cadran qui tourne, cadran qui tourne avec des perles de couleur). Petit Bout peut également jouer avec cette face du cube sans appuyer sur la face supérieure). La dernière face comporte une autre activité (faire glisser un panneau pour découvrir des images). Les cubes s’empilent les uns sur les autres et si on appuie sur la tête du cube du haut, toutes les activités se déclenchent en même temps).

Petit Bout adore. Il a passé de longs moments à analyser les différentes activités. Bon, le plus honnêtement du monde, il n’a pas compris qu’appuyer sur la tête du cube avait une quelconque conséquence. Mais il adore jouer avec toutes les autres faces, ou faire tomber les cubes que j’avais enmpilés.

Bref, un super jouet je trouve, simple mais intelligent, qui ne prend pas trop de place (et que donc vous pouvez trimballer au parc / en week-end…), qui ne fait pas trop de bruit (oui, c’est important pour les parents:)) et sans piles à remplacer.

La prochaine fois, je pense que je prendrai la boîte à trous avec les formes. Mais apparemment, il est encore trop petit. C’est vrai qu’il commence à peine à essayer de faire rentrer des objets les uns dans les autres.

Je précise que cet article n’est pas sponsorisé.

Porter son petit bout

Bon, perso, j’habite au troisieme étage sans ascenseur, et sortir avec Petit Bout, c’est un peu l’expédition à chaque fois.

Donc on a une poussette, dont le chassis reste cadenassé au RDC (ouf…c’est toujours ça de moins), donc il ne me reste « plus » qu’à descendre / monter Petit Bout dans son siège. Sauf que maintenant, Petit Bout pèse plus de 9Kg. Plus les 4Kg du siège…bref, les trois étages, je les sens (et mon dos souffre de plus en plus je dois dire). A tel point que j’en suis presque à faire un aller-retour supplémentaire pour aller chercher le siège…

Crédit photo : Mamas and Papas

Bref, on a aussi un porte bébé, le Morph, de Mamas and Papas (grosso modo c’est un harnais avec une coque détachable dans laquelle vous mettez le petit bout). C’est Gros Bout qui voulait absolument prendre celui-là. Il a sucombé au « il a été élu produit de l’année vous savez ». Bref. Moi, je trouve qu’il n’est pas hyper pratique (trop long à mettre et à régler), qu’il prend beaucoup de place une fois plié pour voyager, et surtout, il me fait quand même un peu mal au dos (je l’ai peut-être mal réglé).

Mais le principe du sans poussette est quand même sympa : on peut rentrer dans les magasins qu’on veut, sans avoir à compter le nombre de marches, calculer la largeur de la porte d’entrée ou l’espace entre les rayonnages pour savoir si avec une poussette, c’est possible. Et puis pour remonter les 3 étages, c’est quand même plus pratique. Au lieu de tout prendre dans le dos, je travaille mes cuisses !

Crédit photo : Babylonia

Mais bon, comme vous l’aurez compris, je ne suis pas fan du porte-bébé que j’ai. Pendant des vacances, mon frère adoré m’a offert un hamac BB.Sling Babylonia. Au départ, j’avais décidé de ne pas acheter ce genre de produit à cause de certains articles que j’avais lu, qui faisaient état de mort du nourisson (étouffé dans le hamac… Quelle horreur…). Mais maintenant, Petit Bout étant « bien plus grand », je trouve le concept plutôt sympa. Bon au début, j’ai trouvé ça mal pensé. Malgré une longue étude du manuel d’utilisation en images, Petit Bout glissait dans la ceinture et je me retrouvais limite à devoir le porter moi-même. Mais j’ai persévéré.

En rentrant à Londres, j’ai trouvé sur Internet des vidéos expliquant parfaitement le portage , les différentes manières de porter son bébé, et surtout, comment le mettre correctement dans la ceinture. (Vous pouvez aller sur Sakurabloombabysling’s channel, c’est la que j’ai trouve les meilleures videos. Elles sont en anglais, mais les images, c’est de toutes façons très parlant…) Et depuis, je suis une inconditionnelle. C’est hyper pratique, ça prend vraiment peu de temps pour placer son bébé, en voyage, ça ne prend pas de place dans un sac. En plus, il y a  vraiment beaucoup de choix de couleurs donc c’est bien agréable d’avoir un produit qui vous ressemble. Bref, tout ce que je cherchais!

Crédit photo : Babylonia

Mon frère a choisi le Pineapple pour moi, ça va avec tout et ça fait très Paul Smith 🙂

Si prochain enfant il y a, je m’y mettrai plus tôt, et je crois que je m’en servirai même à la maison, histoire d’avoir les mains libres!

Je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé.

Le transat Balance Babybjörn

Je me disais que j’allais partager mes commentaires avec vous concernant l’attirail de Petit Bout. Parce qu’un Petit Bout, c’est petit, mais ça prend drôlement de la place dans un appartement quand même…

Bref, je vais commencer par ce qui me sert le plus aujourd’hui, le transat Babybjörn.

Au départ, nous n’avions pas de transat. Petit Bout passait ses journées sur un coussin bien moelleux posé sur le canapé. Comme il était un peu difficile et pleurait la majeure partie de la journée, une de mes copines m’a prêté son transat Mamas & Papas.

« Un transat de compet » qu’elle me dit. « Tu verras, c’est magique, ça va le calmer direct. ». Effectivement, c’est un transat de compet. Mais un transat de compet moche : le sien n’est pas comme sur la photo. Le sien est orange et vert pétant; des couleurs bien criardes qui font mal aux yeux quand on regarde trop longtemps. Mais je m’égare…et je suis en plus hyper contente qu’elle me le prête! Bref, c’est quand même un transat de compet : il fait de la musique et surtout, il se balance, comme une balançoire. Et effectivement, ça a l’air de calmer Petit Bout…jusqu’à ce que le minuteur s’arrête au bout de 15 minutes et que le transat ne se balance plus. Mais c’est déjà ça et il suffit de rappuyer sur le bouton pour que ça reparte comme en quarante. Seulement voilà. Quand on a un bébé qui a du reflux, c’est pas forcément la meilleure idée de le faire se balancer à fond la caisse. Et inconvénient majeur selon moi quand Petit Bout grandit, la barre du haut vous empêche de le prendre correctement de son transat sans lui cogner un peu la tête (pas fort bien sûr, hein…on fait attention quand même, mais ça frotte).

Bref, quand il a eu 4 mois, on a changé de transat et on a acheté le Babybjörn Balance.

Il est beau, il est rouge et noir (il existe également dans d’autres couleurs : bleu, gris, taupe ou rayé noir et blanc), on l’adore. Déjà parce que quand on ne s’en sert pas, on peut le plier (le gain de place, c’est quand même un problème de tous les jours vu le prix du mètre carré). Ensuite, parce qu’il peut convenir à votre enfant jusqu’à l’âge de 2 ans (il se transforme en fauteuil) – en général, les transats durent jusqu’à l’âge de 6 mois (selon le poids de l’enfant). Il est bien confortable car la toile épouse le corps du Petit Bout. Il se déhousse facilement et passe en machine; un gros avantage si comme moi, vous donnez à manger à votre petit bout dans son transat (on n’a pas encore investi dans la chaise haute). Et, enfin, il se balance. Bon alors au départ, Petit Bout était terrifié. Dès qu’il se balançait, il été figé par la surprise. Mais c’est très vite passé (un ou deux jours). Depuis quelques temps il prend un réel plaisir à se balancer. Parce que ce sont ses propres mouvements qui le font se balancer. Donc d’une part, ça l’amuse, et d’autre part, ça l’aide à développer son sens de l’équilibre.  Bon, après, c’est moins amusant quand il se balance et que je lui donne à manger à la cuiller.

En tous cas, je suis fan de ce transat (je précise que ce billet n’est en aucun cas sponsorisé). Donc si vous cherchez quelque chose de modulable (3 positions dont une allongée), de pratique, ludique et que vous  manquez de place, ne cherchez pas plus loin, le Babybjorn Balance est fait pour vous. C’est vrai, il est plus cher que d’autres, mais je trouve que ça vaut le coup.

Crédit photo : Mamas and Papas,  Babybjorn